¤Neko Kainushi¤

Neko: Chat. Kainushi: Maître.
 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une petit encas et ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une petit encas et ...   Mar 26 Juin 2007, 16:27

Comment un assassin, s'il était vraiment se qu'il disait être, pouvait il être aussi timide. Saphira ne cessait de se le demander alors qu'elle observer le jeune homme retirer cette étrange combinaison faite de angle. Puis elle le vit fermer le coffre, elle ne put s'empêcher de pousser le jeu un peu plus loin, et demanda à son compagnon de lui faire plaisir en retirant également son caleçon. La réponse du jeune homme la surpris mais en même temps sa voix tremblante et le rouge de ses joues ne pouvaient mentir, il était intimidé au plus haut point et c'était par honte qu'il refusait, se pouvait il qu'il n'eut connu que très peu de femme. Cette idée la fit sourire alors qu'elle appuyait sur un bouton de son porte clefs, la porte du garage s'ouvrant derrière eux.

"Quel dommage, vous n'avez pas à être timide, votre corps est des plus agréable et je suis sure que ce que vous me cachez doit l'être également", dit elle en entamant la marche arrière à vive allure.

La voiture remonta une partie de l'allée à vive allure, puis elle tira sur le frein à main et braqua la voiture faisant un demi tour à 180 degré en projetant gravier et poussière tout autour. Dans le cockpit la voix de la jolie russe ne cessait d'emplir le lieu de son rire, elle regarda Azhdar qui avait réussi à agripper la poignée de la portière et était resté ainsi sur son siège. Le jeune homme avait des réflexes étonnant, plus d'une personne avait fini la tête sur ses cuisses après cette manœuvre, peut être était il vraiment ce qu'il disait être.


"J'aurai du vous dire d'attacher votre ceinture", dit elle en riant et en engageant la première, remontant maintenant l'allée à une vitesse tranquille avant de s'engager dans la rue, "Vous voulez donc quelque chose à manger, il y avait de très bonne cuisinière chez moi vous savez, mais je connais une pâtisserie où les mets sont succulent", dit elle en regardant droit devant elle.

Le trajet en voiture ne fut pas des plus long, le couple arriva rapidement dans le quartier marchand du secteur riche de la ville. Pendant le voyage Saphira parla un peu d'elle, de sa vie actuelle, de son arrivée dans cette ville et de sa rencontre avec Titange mais aussi Mitsuki et de comment elle avait parfois l'impression d'être devenu la maman de la petite fille. Il arriva deux fois que la demoiselle s'arrête à un feu rouge et à chaque fois elle agrippa la cuisse gauche du jeune homme en voulant démarrer.
"Excusez moi, je voulais me saisir du levier de vitesse", disait elle le sourire aux lèvres alors que sa main caressait un instant la peau avant d'aller engager la première.

Enfin le coupé sport vint se garer devant une pâtisserie, une boutique qui produisait encore à l'ancienne et qui avait fait de cet argument son principal atout pour la vente. Certes il fallait venir tôt dans la journée pour avoir un choix optimal mais à cette heure ci il devrait encore y avoir de quoi satisfaire une petite gourmandise. Elle ouvrit la portière, posa même un pied à l'extérieur avant de se reprendre et de fermer celle-ci, un nouveau jeu lui venant en tête. Elle sourit à son compagnon et se tourna vers lui, son décolté dont elle avait ouvert deux boutons en plus dieu seul savait quand laissant voir l'intérieur des seins et même le renflement du dessous.


"Il y a ici deux possibilités, vous pouvez aller nous chercher quelques pâtisseries dans cette tenue, je crois que mon coffre est malheureusement bloqué", dit elle en souriant, "ou je peux y aller, vous comprendrez qu'une voiture de ce luxe ne peut être laissée sans surveillance. Cependant ..", dit elle d'une voix plus suave et chaude, "je dois être sure que vous ne partirez pas avec, si vous êtes un assassin la démarrer sans les clefs vous sera possible, c'est pourquoi ...", poursuivit-elle alors que son sourire s'affichait, "je vais vous demander de me donner ceci, si vous le désirez vous pourrez le retirer une fois que je serai sorti et me le glisser par la fenêtre.", termina-t-elle d'une voix si douce et si sensuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Azhdar
Invité



MessageSujet: Re: Une petit encas et ...   Mar 26 Juin 2007, 17:18

Azhdar était totalement perdu, le ptit tour en voiture était déja déconcertant, surtout quasiment nu. Mais les petits jeu de Saphira, quand elle lui touchait la cuisse le déroutait encore plus. Mais il fut encore plus dérouté quand il laissa le choix avec tout ce que cela impliquait derrière qui plus est en mettant bien en évidance son décolté:

*Regarde ses yeux, putain regarde ses yeux...*

Il se motivait pour ne pas faire descendre son regard d'avantage et dieu sait que la lutte était difficile. Il sentit soudain une sensation qu'il aurait préférer éviter dans pareil situation, petit a petit une jolie bosse naissait sur son caleçon et ne demandais qu'a s'agrandir:

"MERDE!"

Ainsi soit il sortait, soit il restait mais devait se séparer de ce qui lui restait. A bien y réfléchir il se dit qu'il vallait mieux garder le calecon et se décida donc à sortir. Il sortit vite de la voiture et referma la porte derrière lui puis se dirigea vers la patisserie aussi dignement qu'il put après avoir marcher un peu pour faire redescendre son exitation. Il entra et tout les client se retournèrent, bouche bée de la situation, meme la serveuse qu'il connaissait équarquilla les yeux et ne put s'empecher de rougir.

"Azhdar, c'est pour le moin étrange, que puis je te servir?"

Il prit une profonde inspiration et prit d'une voie neutre:

"Si tu savais dans koi je me suis embarquer... Sert moi ce que tu as de meilleur et met sa sur ma note je nviendrais te payer dès que possible..."

La serveuse qui le connaissait bien ne chercha pas à creusé d'avantage, en plus les pansements qu'il avait encore sur le corps rendait l'histoire plausible. Elle lui fit donc une sélection spéciale qu'elle empaqueta et lui donna. Azhdar prit la boite et la remercia avant de partir.

Il sortit de la boutique d'un pas vif et se redirigea vers la voiture d'un pas assuré. En marchant il fit joué un peu ses articulation faisant jouer un peu sa musculature au niveau des épaules et faisant craquer quelque os. Il se prépara mentalement au pire et prit une profinde inspiration avant de rentrer à nouveau:

"Bon, et la suite consiste en quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petit encas et ...   Mer 27 Juin 2007, 14:12

Un rire suivit Azhdar quand il sortit de la voiture et ferma la porte derrière lui, pas un rire de moquerie, non Saphira n'avait pas l'intention de vexer le jeune, simplement un rire pour montrer son amusement et son appréciation du moment qu'elle passait en sa compagnie. Il avait préféré sortir ainsi, en caleçon, alors que celui-ci était déformé par une érection qui semblait ma fois somme toute bien encourageante. Elle se mordilla la lèvre inférieur en repensant à cette bosse déformant l'entrejambe du jeune, en repensant à son regard qui ne cessait de venir caresser son décolté, aux efforts visible qu'il faisait pour éviter cela. Pour un homme dangereux elle le trouvait étonnamment peu entreprenant, sauf bien entendu s'il n'avait encore connu aucune femme ... elle se résolu de lui demander à son retour.

Son compagnon ne fut pas absent bien longtemps et à son retour il s'attendait certainement à trouver Saphira sagement assise dans la voiture. C'est bien assise que la belle était, et sagement si tant es qu'il soit possible d'employer ce qualificatif pour Saphira, seulement la demoiselle avait changé une partie de sa tenue. Elle s'était demandé comment elle pourrait poursuivre son jeu et une idée lui était venue. Si son partenaire ne voulait pas continuer à se dévêtir, rien ne l'empêchait elle de le faire, puis une fois son membre serré sous ce bout de tissu il sera peut être plus facile de le convaincre de le retirer et de se mettre à l'aise. Alors elle avait fini de déboutonner son chemisier et l'avais jeté sur la banquette arrière. Elle aurait pu rester ainsi torse nu, mais elle décida qu'il serai plus amusant de continuer à jouer. Elle retira son écharpe et l'entoura autour de sa poitrine, le tissu en soie blanc était fin, presque transparent, et malgré les divers tout qu'elle avait pu faire il laissait encore deviner la couleur plus foncé de ses tétons aux larges auréoles.


"Pourquoi dites vous cela avec un ton de désespoir ou d'amertume ? Si ma compagnie ne vous plaît pas je peux vous reconduire chez vous, vous m'en verriez navrée", dit elle en serrant ses mains entre ses jambes, ses bras resserrant ses seins l'un contre l'autre accentuant un sillon qui semblait entièrement fait de douceur.

"Sinon vous aviez parlé du parc et je dois avouer que visiter celui-ci en votre compagnie me ferai plaisir", ajouta-t-elle en venant prendre des main d'Azhdar le paquet de pâtisseries Elle le déposant juste derrière le levier de vitesse entre les deux personnes dans un aménagement pour caser divers objet, voulait elle ainsi s'assurer que le jeune homme ne pourrait se cacher derrière aucune protection ?

"Qu'avons nous la dedans", ajouta-t-elle avec le sourire, comme si son camarade avait déjà décidé d'aller au parc avec elle et que la situation était réglée, "Et bien voici de bien belles choses, allez en route", conclu-t-elle en remettant le moteur en marche.

Elle n'avait pas fait dix mètres que déjà elle plongeait la main dans le paquet et venait en sortir un éclair au chocolat. Elle l'approcha de ses lèvres et choses étrange embrassa le bout délicatement au lieu de le croquer. Puis avec toujours autant de douceur ses lèvres s'entrouvrirent pour laisser entrer petit à petit la pâtisserie Elle fit disparaître celle-ci à moitié dans sa bouche avant de changer d'avis et l'enserrant toujours de ses lèvres elle recula pour venir simplement cueillir une bouchée. Le *Huuuummmm* appréciateur qu'elle poussa se finit en rire quand le chocolat sortit par l'autre coté de l'éclair pour venir maculer son sein droit, commençant déjà à couler le sillage le séparant du gauche.


"Oh non ... pourriez vous m'aider s'il vous plaît ? j'ai malheureusement les deux mains prisent et le chocolat est en train de couler vers mon écharpe que je ne voudrais pas salir", dit elle en souriant, sa langue rose venant lécher un touche de chocolat qu'elle avait eu au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Azhdar
Invité



MessageSujet: Re: Une petit encas et ...   Mer 27 Juin 2007, 19:31

*Glp, mais c'est quoi ce plan...*

Il avait déja du mal à conserver son sérieux en situation normale, mais la... Sa seule réelle satisfaction était que ces supérieures ne pouvaient pas être au courant de ca, heureusement d'ailleur, quand la mère supèrieure causait avec lui c'était en creusant son cuir de sa badine, alors le retrouver ainsi vetu, or de la zone de mission en si agréable compagnie aurait eu des conséquences aux effets dantesques..."

Pour ne pas avoir un regard trop insistant sur les formes généreuses de la jeune femme, l'assassaint regarda par la fenêtre, mais il fallait bien reconnaitre qu'elle le concait peu à peu et sa manière de parler n'arrageait pas les choses. Mais le sommum pour lui fut sa mnière quelque peu bizarre de déguster l'éclaire au chocolat, faisant innocemment couler (ou presque) une goutelette dans la zone interdite. La requète qu'elle lui demanda à ce moment la sonna à ses oreilles comme un air de fin du monde...

C'était le moment de faire jouer sa rapidité d'assassaint. Il saisit une des serviettes de la patisserie et avec beaucoup de vitesse et de dextérité essuya le fil de chocolat d'un geste vif. Il essaya de se contenir mais n'y parvint pas, trop tard, son ami se remettait au garde à vous avec plus d'entrain que la dernière fois...

Ses poils se hérissèrent et il cacha comme il put le phénomen. Il le fit d'un geste nerveux et banda tous ses muscles sous l'effort faisant ressortir la musculature harmonieuse et avantageuse du jeune homme. Ne voualant dire de bêtises, il préfera serrer les dents ce qui produisit un grincement qui pouvait s'entendre dans toute la voiture. Quand il put articuler un peu il dit à la belle russe:

"Oubliez le parc, je veux aller me baigner, j'ai besoin de me rafraichir les idées..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petit encas et ...   Jeu 28 Juin 2007, 13:57

Comment avait il fait ? Elle n'avait rien vu, à peine senti la main et la serviette retirer le chocolat qui avait coulé sur son corps. Elle était sur le point de reprocher sa grande vitesse à Azhdar quand elle aperçu l'excitation déformer son caleçon et la façon touchante qu'il essayait de le cacher. La demoiselle ne songeait même plus à douter de tout ceci, le jeune n'avait certainement pas connu de femme avant elle, elle en était maintenant persuadée. La demande était étrange mais la fit sourire après tout pourquoi pas, elle ne répondit cependant pas tout de suite, finissant son éclair avant de sucer délicatement ses doigts un à un faisant disparaître les dernières traces de chocolats.

"Vous baigner ? Voilà une idée intéressante mais je n'ai pas de maillot et je ne sais si c'est une bonne idée de se baigner nue à la plage", dit elle en souriant doucement, "Vous m'avez l'air tendu depuis que nous sommes montés en voiture, n'essayez pas de me le cacher votre corps lui se montre honnête avec moi", ajouta-t-elle en pointant du doigt la bosse entre les jambes de son compagnon.

"J'accepte cependant de vous mener vous baigner, je connais une rivière qui coule dans le parc, en la remontant il y a un petit bassin naturel où une cascade s'écoule, l'eau est délicieuse. Le lieu est très peu fréquenté car tenu secret par ceux qui le connaisse", dit elle en prenant une voix mystérieuse, son sourire s'élargissant un peu.

"Puisque j'accepte de vous le révéler, j'aimerai obtenir en échange une faveur", dit elle en tendant sa main, doucement elle caresse le corps de son compagnon pour venir glisser son doigt sous l'élastique du caleçon, faisant maintenant courir son doigt sur la peau directement.

"Je vois bien que vous êtes mal à l'aise avec ceci, je vois bien que vous êtes déroutés par tout ceci et que quelque part c'est la honte qui vous empêche de retirer ce vêtement inutile. Pourquoi avoir honte, je ne me moque pas de vous, ce que je vous demande n'est que pour mon plaisir, je suis sur que votre sexe est aussi beau que votre corps et avouait que même si vous seriez gêné de l'exposer à mon regard vous seriez plus à l'aise que dans ce caleçon si étroit ... Je crois même que si vous réfléchissez vous vous apercevrez que vous avez envie de le retirer."

Maintenant sorti de la ville les arbres de la foret puis du parc vinrent remplacer le décors des boutiques et des rues de béton. Saphira se tut laissant Azhdar faire tranquillement le point sur ce qu'elle venait de dire. Elle tenait son volant d'une main, la seconde allant chercher le levier de vitesse puis revenant se poser sur la cuisse du bel homme, glissant sous le caleçon. Elle caressait avec douceur le haut de la cuisse à même la peau, mais petit à petit remontait un plus haut, toujours un peu plus près du membre de son partenaire.

"Vous êtes encore avec moi, vous saviez ce que je voulais, vous auriez pu me laisser à la pâtisserie. Je crois que tout ceci vous intrigue, que je vous plaît et que vous avez envie de découvrir ce que je peux vous apporter. Si j'ai raison, retirer simplement ceci", dit elle en faisant bouger le tissu, "Posez le sur la banquette arrière et acceptez de rester nu en ma compagnie, vous ne le regretterez pas, je suis sure que vous le savais.", elle regarda Azhdar droit dans les yeux, "Si je me trompe, je vous ramène chez vous sans plus rien vous demandez, je vous rend vos vêtements et m'excuserai de vous avoir ainsi importuné."
Revenir en haut Aller en bas
Azhdar
Invité



MessageSujet: Re: Une petit encas et ...   Jeu 28 Juin 2007, 15:25

Pourquoi? Pourquoi était-il dans tous ces états, ce n'était pas la première fois qu'il devait se mettre nu devant quelqu'un pourtant, c'est comme cela qu'il faisait des vistites de controle de fin de mission, devant les frères et soeurs de l'ordre, il lui était même arrivé de combattre entièrement nu une fois, sa combinaison lui ayant été retirer. En fait cette question était un peu à coté de la plaque, la véritable question était pourquoi en présence de cette femme il était si mal à l'aise?

Elle était magnifique, elle laissat entrevoir des parties de son corps qui lui faisait envie et tout ses gestes qu'elle faisait le faisait bouillir d'avantage. Il s'en voulait un peu, quand elle glissa sa main sous l'élastique il aurait presque pu lui dire d'aller plus loin... Et elle avait raison de dire qu'il se sentait mal à l'aise, il le retirerait bien ce fichu bout de tissu, mais quelque chose l'en empechait, à lui de deviner quoi.

Le choix qu'elle lui laissa accélera considérablement les choses et la manière dont elle le présenta lui éclaircit considérablement les idées. Elle avait raison, il se doutait bien de ce qu'elle voulait et avait consentit malgré tout à rester avec elle, si il avait voulu il aurait pu repartir avec sa moto depuis la maison de la belle. En fait il n'avait pas à choisir, ce choix, il l'avait déja fait, sans sans rendre compte et puis comme elle le faisait remarquer son corps parlait pour lui et lui ne se voilait pas la face ou ne se mentissait pas. Jamais il n'avait autant désirer une femme, son érection était telle que cela lui faisait presque mal. Il prit une profonde inspiration et:

"Vous avez raison..."

Il ne dit rien de plus et retira le calecon laissant apparaitre au grand jour la vérité. Il laissa entrevoir ce qu'il cachait intimement depuis tout ce temps, grand et bien formé, son pénis était soutenue par deux belles bourses qui n'avaient rien à envié au reste. Même si cela n'était pas monstrueux il avait un pubis bien fournis, il n'avait jamais vraiement fait attention à cette partie mais ce rendait compte à présent à quel point même les petits détail avaient une importance. Ses hormones bouillonait et maintenant il ne pouvait plus le caché... Il essaya de se reconcentrer malgré tout et dit que cela allait pour la source. Il pensa à ce qui pouvait s'y passer mais ravisa tout de suite, il regarda la jolie russe puis reporta son regard devant, il venait de fantasmer, c'était une torture, douce et agréable certe mais une torture quand meme.

"Je ne sais pas pourquoi mais vous me mettez mal à l'aise, c'est bien la première fois pourtant..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petit encas et ...   Ven 29 Juin 2007, 13:49

(La suite ! la suite ! la suite Razz Une baignade et une disparition ... Qui sait ?)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petit encas et ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petit encas et ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤Neko Kainushi¤ :: Quartier Sud. :: Zone Commerciale. :: Autres magasin.-
Sauter vers: