¤Neko Kainushi¤

Neko: Chat. Kainushi: Maître.
 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Erre...comme d'habitude... [Libre ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shizuka



Féminin
Nombre de messages : 13
Neko de : Qui veux apprendre à une neko à parler ? Personne, donc elle n'a pas de maître..
Maître de : Personne !
Sort avec : ...
Date d'inscription : 26/01/2008

Feuille de personnage
Métier: ///
Orientation sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Erre...comme d'habitude... [Libre ^^]   Sam 26 Jan 2008, 22:44

Aujourd'hui, il faisait assez froid. C'était ce que pensait Shizu. Un vent glacé s'était levé dans la nuit, l'avait réveillée alors qu'elle avait eu du mal à s'endormir. Calée dans une toute petite rue, cachée derrière un mur de poubelles, elle avait été quelques instants protégée de ce froid hivernal. Mais bientôt elle s'était surprise frissonnante, les bras enroulés autour de ses genoux ramenés contre elle. Elle avait été contrainte de se lever et de marcher longtemps pour se réchauffer. Parfois, une douleur lancinante lui prenait le ventre, les jambes, les bras...partout où ses blessures ne s'étaient pas encore cicatrisées, mal soignées et encore sanguinolentes lorsqu'elle bougeait trop. La jeune neko se retrouva donc dans les rues, à demi perdue dans ces croisements incessants de chemins en bitume. Il lui semblait souvent que tout se ressemblait, et qu'après tout, elle n'était pas perdue puisqu'elle n'avait aucun point de départ et aucune arrivée bien précise.

Shizuka frissonna une nouvelle fois. Maintenant elle était coincée dans une ruelle engloutie par l'obscurité. De légers points lumineux se faisaient connaître au loin, illuminant un chemin qui lui semblait loin, bien loin. Trop loin peut être. Elle n'avait plus envie de marcher. Parce que le froid ralentissait ses sens, immobilisait ses muscles, la jeune neko s'adossa à un mur et s'assit, se recroquevillant contre elle-même. A l'aide de ses paumes, elle se frotta les bras et les jambes pour se réchauffer, en vain. Elle aurait tout donné pour se retrouver allongée dans une position foetale, devant un gros feu crépitant. Quitte à se brûler, elle n'aurait pas hésité à plonger ses mains dans la cheminée, à recueillir cette chaleur inespérée. Un vieux souvenir illumina soudainement son esprit. Celui d'une longue pièce, illuminée par les flammes vacillantes de cette source de chaleur qu'elle convoitait. Une grand tapis blanc, une table en marbre, un décor de maison de riche. Des genoux moelleux, une main tendre allant et venant sur ses cheveux. Et puis une main armée, un coup violent porté à la nuque. Des douleurs, des cris. Des gémissements de souffrance.

Shizu se réveilla en sursaut. Il lui sembla alors que tout son corps s'était raidit sous le poids du froid. Elle s'était endormie, c'était mal. Elle avait rêvé, ça aussi c'était mal. Elle n'avait pas le droit de rêver. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais cela lui était interdit. Elle avança ses mains au niveau de son visage, souffla doucement un air chaud. Puis elle détacha ses cheveux. Une cascade de cheveux noirs de jais tomba sur ses épaules, apportant une maigre chaleur à ses joues et à son visage. Mais Shizu savait que c'était inutile. Elle pensa alors à son rêve. Il était étrange. Etait-ce réellement un souvenir ? Les médecins lui avaient dit que son cerveau, par manque d'informations, avait tendance à inventer des parcelles de vie, à lui faire imaginer un passé magnifique et peu glorieux, selon des faits auquels elle aurait assisté ou des personnes qu'elle aurait fréquenté. Shizu n'y croyait pas. Elle avait beau ne plus savoir s'exprimer correctement, ne plus savoir se débrouiller seule, elle gardait un semblant d'intelligence.



Elle frissonna, se serra un peu plus contre elle-même, luttant contre ce vent très désagréable. Dans le ciel, une couleur orangée naissait, préparant l'arrivée de l'aube. Elle grimaça. Elle aurait tout donné pour une couverture et un bol de lait. Elle savait pourtant qu'il existait bel et bien un endroit où elle aurait sans doute pu se rendre l'espace d'une nuit, au chaud seulement, elle ne savait pas où il se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Erre...comme d'habitude... [Libre ^^]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Libre comme l'air (Libre)
» [AIDE(comme d'habitude)] Format MPEG plus petit
» Comme d'habitude, il y a toujours des p'tits gamins louches qui trainent ici? [Pv Akira Saito]
» comme cendrillon ? ? libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤Neko Kainushi¤ :: Quartier Nord. :: Les rues.-
Sauter vers: