¤Neko Kainushi¤

Neko: Chat. Kainushi: Maître.
 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Résidu de laboratoire (PV: Elmenster Saphira et Ruby )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Résidu de laboratoire (PV: Elmenster Saphira et Ruby )   Lun 05 Nov 2007, 20:31

Une petite cage avec ses deux frères et sa soeurs, petit à petit la sensation du métal froid sur son épaule, une odeur imperceptible et une sensation désagréable...

Doucement la neko ouvrit les yeux, voyant sa "famille" faire de même, contrairement à elle il n'avait pas évolué aussi vite et eux avaient un âge physique d'une quinzaine d'années, et bien qu'il soit née le même jour elle c'était sentit obligé de les protéger, comme par instinct, doucement eu encore dans le brouillard elle les rassura en leur caressant doucement les cheveux, ceux ci a moitié assoupit ronronné et se coller à elle c'était trop minions.

C'est dans ces moment la qu'elle comprenait les humains plus que jamais et leurs besoin de les asservir, parce que les neko étaient vraiment minions des fois et puisqu'elle ressentait cela elle ne se sentait pas la force d'être hypocrite et de leur privé de se plaisir, dans un autre sens elle avait aussi très envie de leur procurer cette même sensation qu'elle ressentait sur le moment...

Se retrouvant avec l'équivalent de trois chaton apeuré qui la coller pour sentir ses caresse, elle attendis dans le noir presque totale, une simple fenêtre donnant sur le monde extérieur, le ciel et parfois des oiseau, pas de mouvement il devaient être dans une bâtisse, en ville peut être puisqu'il y avait le bruit de véhicule, mais elle ne saurai dire ou exactement.

Au milieu du silence coupé par des miaulements plaintif, finalement une voix enjoué passa par dessus, Masami leur racontait une belle histoire pour les calmer, elle n'avait pas peur contrairement à eux, car elle savait ce qui aller arrivé, certes elle pouvait tomber sur un ou une malade et eux aussi, mais elle ne voulait pas se soucier de ça, telle une jeune fille qui attend son prince charment sur son cheval blanc, elle espérait très fort qu'elle aurai une personne qui au moins ne la battrai pas ou ne la violerai pas à tout bout de champs.


"Ne vous inquiétez pas, je suis sûr que tout ira bien si on y pense très fort"

Après ce message d'espoir, ils se calmèrent, puis un bruit de pas dans le couloir, un homme avec deux gardien approcha, elle l'avait déjà vu sur un article, mais ne se rappelai plus vraiment de qui il était, puis soudain un sourire rassuré, elle avait lu un extrais de sa biographie, un homme ayant des moyen mais surtout étant d'une douceur qui n'était plus à démontrer, d'ailleurs son regard rassurant, comme celui d'un gentil papy gâteau, bien que triste d'après ce qu'elle sait à cause du décès de sa femme, portait a croire qu'il avait besoin de prendre des neko sous son ailles, elle se leva en se prenant le haut de la gage au passage sans le montrer, fit une courbette respectueuse avec un sourire disant long sur ce qu'elle pensait de lui, ses trois frères et soeur faisant exactement pareil juste après.

L'homme avec la voix qu'elle imaginer en le voyant, douce et chaleureuse, pris la paroles.


"Je suis venue acheter deux de vous quatre, j'espère que j'arriverai a vous rendre la vie agréable."

Masami, sachant qu'une tel chance n'est pas prêt de se reproduire poussa les trois autres neko en avant doucement sans un mot, mais un regard suppliant, puis fit un pas en arrière, suppliant du regard le gentil monsieur de les prendre tout les trois, sachant par divers sources qu'ils seraient heureux avec lui, malgré le fait qu'il vivent sur cette île, il avait était railler d'après des rumeur pour sa quête pour donner des droit aux neko même ici, ils seraient bien avec lui.

L'homme voyant se geste de dévotion n'avait pu résister, il fit un signe aux gardiens, ceci ouvrir la cage ce qui libéra trois mini furie qui se blottir contre le monsieur tendrement, elle murmura doucement un.


"Merci."

Qui eu un grand sourire en réponse, sachant maintenant que tout irai bien pour eux, elles les regarda partirent tout content, la porte de la cage se referma et elle s'agenouilla, avec un larme de joie en sachant qu'ils ne souffriraient pas, peut être grâce à elle, l'idée de se laisser prendre ne lui était même pas venue à l'esprit, elle attendit une bonne heures avant qu'un autre homme vienne, un bureaucrate en costume et des lunette et un air neutre, ni bon ni mauvais, un produit de l'administration.

"Après délibération, vous aller être mise dans une vente aux enchère publique, vous allez être préparé."

Elle fit un signe de la tête pour montrer qu'elle avait compris, elle était dans une sorte de pyjama blanc et un peu pouilleuse et se douté bien qu'ils voulait la mettre en valeur pour cette vente, un peu plus tard elle fut conduise dans une douche ou elle se déshabilla et se lava, puis une serviette autour de la taille parce qu'il lui avait demander dans une salle avec plein de vêtement, apparemment c'était un bâtiment fait pour préparer des lots de mise en enchere...

Elle lâcha sa serviette, la femme la surveillant ne dit rien mais trouvé ça un peu choquant, mais bon ne dit rien et a travers la porte entre ouverte l'homme dit.


"Vous avez dormit plusieurs jour à cause des calmants, vos acquéreur vont arrivé dans quelques heures à peine et savent que vous êtes la dernière encore en vente maintenant, pour ce qui est de vos... particularité il on eu un résumé de votre dossier ne vous inquiétez pas, prenez votre temps, je vous dit adieu."

C'est vrai que, son estomac crier famine et qu'elle avait la bouche pâteuse, la femme lui fit mettre des sous-vêtements, une jupe d'écolière courte et une chemise légèrement étroite, son ventre des plus indiscret, elle fut conduit à une cuisine ou elle sauta littéralement sur une gamelle de lait, finissant l'équivalent d'un litre de se breuvage en un temps record, puis engloutit sans se tacher bizarrement, plusieurs par de gâteaux goulûment, elle adoré spécialement ceux à la crème et avait vidé asses pour nourrir trois ou quatre personne bien portante, passant pour un ventre sans fond devant les cuisiner.

Puis elle était revenue vers la femme, les vêtements encore propre mais la bouche encore pleine de crème, elle souffla puis la nettoya avec un mouchoir, en se disant qu'elle aurai mieux fait de nourrir cette sauvage avant de l'habiller quand même...

Ils la fire attendre dans une pièce avec juste deux trois meubles, elle s'occupa pendant quelques heures avec des dessin animé et des livres d'images, elle adoré ces chose même si physiquement ce n'était plus vraiment de son âge...

Finalement l'heure, elle n'avait pas le traque et par bonheur elle avait heu une poussé de fatigue juste avant, il devrai pas en avoir avant un brave moment, elle semblait ne pas avoir heu l'autre gêne par contre, mais la rien ne peu le prévoir c'est parfaitement aléatoire...

Quand la femme était venue la chercher, en la voyant se gratter régulièrement lui demanda ce qu'elle avait encore, elle lui avait répondu que les sous-vêtements l'incommoder plus qu'autre chose, elle reçu un regard snobinard en réponse, alors la elle aller le payer...

Elle avait beau être gentille sont caractère d'enfant prenait souvent le dessus quand même surtout quand on la poussait, elle monta sur une estrade pour voir une flopée de "costume cravates" et de "poule de luxe" on aurai dit un élevage...

Prêt d'elle et debout contrairement à la femme, on la voyer remettre nerveusement ses vêtements ou se gratter sans discrétion, énerver la femme lui dit sans faire attention au fait que le micro soit déjà branché.


"Tien toi tranquille petites peste !!!"

Auquel la neko avait répondu naturellement en boudant presque.

"Mais c'est un supplice ces sous vêtements je ne peux pas les enlever s'il vous plaît ?!"

[i]Suite a quelques rire contenue, elle fit un long blabla, la dame dans le micro présentant son produit, elle lui fit un regard mauvais et profitant du fait qu'elle montre un dossier pour dire qu'il avaient eu le même et que c'était véridique, après avoir passé une heure debout à se gratouiller à cause de ces choses, commençant à en avoir mare de ces truc d'ailleurs et certain se demandant si elle avait vraiment onze ans comment avait elle plus tenir aussi longtemps malgré le fait qu'elle ne soit pas vraiment calme sur la scène, dans un élan de fausse indignation et de regard pervers elle ouvris sa chemise jusque un peu en dessous de son ventre, enleva son soutient gorge hâtivement et sa culotte et après s'être déhancher en les faisant tourné au dessus d'elle, les envoya dans le publique, divisé entre l'envie de les prendre ou de garder leur images en restant stoïque, certain ne résistant pas ce fut un joyeux bordel...

Engueulé sec par la femme elle lui avait répondu en lui tirant la langue... la femme pris un martinet, erreur de trop, elle déboutonna sa jupe et la laissa glisser, avec un regard sadique et joueur vers la femme, l'assistance grâce au micro ayant tout entendu d'ailleurs, l'assistance folle, indigné ou captivé, elle fit signe de la frapper mais en reculant la laissa se caser la figure toute seule, on fait pas ce genre de chose en talons aiguilles, elle s'apprêtait à lui faire une autre crasse, quand finalement...

Le regard vide vers les gens... une nouvelle crise... elle semblait morte de peur, la peau un peu blanche et légèrement tremblotante, trop de noir, trop de blanc... au milieu de cette océan de costume, elle sembla apercevoir le bout du tunnel, fixant une personne en particulier au milieu des enchereur qui n'avait pas encore commençait à donner leur prix d'ailleurs, ça aurai du être le cas sans la bêtise de la jeune neko, ayant sur elle qu'une chemise ouverte et montrant sa poitrine et le haut de son ventre...

Apeuré, elle sauta dans l'assistance qui s'écarta immédiatement, puis couru pour sauté au cou d'une personne, prise de panique elle sembla se calmer en frottant sa joue contre ses vêtements, les seules qui n'était pas sombre sur tout les invités, risquant de prendre un coup mais dans ces moments la elle ne réfléchissait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Résidu de laboratoire (PV: Elmenster Saphira et Ruby )   Mar 06 Nov 2007, 13:51

« hhhhhhhhhhuuuuuuuuuuuuuuuummmmm », gémit la belle russe en s'étirant, souriant à la vue du fessier dépassant hors des draps.

Avec un petit rire elle tapota les fesses de la féline qui dormait à ses cotés, puis commença langoureusement à les caresser. Le gémissement de Ruby lui firent lever les yeux vers sa compagne, curieuse de savoir si elle dormait toujours. La féline gémit à nouveau et roula sur elle même, se plaçant sur le dos, offrant à sa dominante son buste gracieux sans obstacle. Saphira eut un léger rire à nouveau, n'arrivant pas à savoir si la belle au bois dormant était vraiment au pays des songes où si elle faisait simplement semblant. Elle resta là à regarder sa neko, admirant simplement cet être à la respiration sereine.

Quand la lumière filtra à travers les rideaux, lorsqu'un rayon commença à parcourir ce corps dénudé, les doigts de la maîtresse suivirent celui-ci en une douce caresse. Avec prudence elle se rapprocha de la demoiselle, avec tendresse elle vint embrasser son sein si rond et si plein. La douceur guidant ses lèvres elle captura le téton qui rapidement durci sous ses caresses. Un regard de plus vers la belle chatte qui semblait vouloir rester endormie et Saphira commença une tétée délicate. Les petits bruits sortant dans la gorge de sa compagne dans ce genre de situation ne cessaient de l'émouvoir, de l'étourdir. Enfin vint le lait, sa main venant alors presser avec fermeté et parfois force le sein de sa dominée.


« Je sais que tu es réveillée ma belle », dit elle en pressant le sein une fois de plus, sa bouche se gorgeant de lait. Elle se déplaça jusqu'à être au dessus du visage de sa compagne, observa avec des yeux brûlant de désir le regard de Ruby qui était parfaitement éveillée et vint l'embrasser, faisant couler dans sa gorge le doux liquide qu'elle avait recueilli auparavant.

« Tu as bien dormi mon amour ? », demanda-t-elle en se redressant, « Déjà un an que nous sommes ensemble, comme le temps passe vite ... », dit elle avec un regard un peu absent, se remémorant de beau souvenir, « J'ai l'impression que nous fessions Margareth ensemble hier ! », dit elle en riant et en se retournant vers le fond de la chambre, observant la dite Margareth entrer et déposer un plateau sur les genoux de Ruby, repartant en rougissant. Les fesses de la fausse servante brune étaient rouge vive, aussi rouge que la teinte de ses joues, alors que cette demoiselle riche venait de remplir son dernier service auprès du couple avant leur prochain jeu.

« Il semble en effet que c'est ce que nous avons fait hier soir », rajouta Saphira en riant, quittant le lit pour aller enfiler sa robe de chambre en soie beige, « Mange vite ma puce, nous allons aller chercher ton cadeau d'anniversaire mais comme toujours tu auras un défi à relever pour le mériter », dit elle avec un clin d'oeil.

C'est ainsi que deux heures plus tard Saphira avait ramené Ruby dans la salle de ventes où elle avait acquis sa féline un an plus tôt, un premier clin d'oeil à ce premier anniversaire. La belle demoiselle s'avança dans sa robe bordeaux, presque une rube de soirée lui faisant un dos nu et un décolté vertigineux s'arrêtant au dessus de son nombril, la belle robe était fendue sur les cotés révélant la beauté des jambes gainées de bas assorties à chacun de ses pas. La sublime demoiselle tenait dans sa main droite une laisse d'argent, une laisse la reliant à une neko voluptueuse et aux formes généreuse. Comme d'habitude à chaque pas la laisse venait titiller le clitoris de Ruby sans que le public autour ne puisse le soupçonner, la féline portait une tenue différente aujourd'hui, l'exacte réplique de celle qu'elle arborait habituellement mais de la même couleur bordeaux que les vêtements de sa dominante. La tenue de la neko brillaient par moment, lorsque les lumières se reflétaient sur les paillettes de son habit.


« Nous allons assister à une vente aux enchères ma belle, tu as le droit de choisir le ou la neko qui te plaira. », dit elle en s'asseyant sur une chaise, faisant prendre place à sa compagne sur le siège d'à coté.

« Par la suite tu devras faire accepter à ton choix que tu seras sa maîtresse avec moi, qu'il doit nous suivre mais qu'il n'a le droit que de venir nu ou avec sa culotte, j'avoue que je préférerai sortir d'ici avec une belle neko nue, mais tu as le droit de prendre un mâle si le coeur t'en dis. », elle regarda l'estrade encore vide puis Ruby dans les yeux.

« Oui ma douce tu as bien compris, aujourd'hui tu deviendras la maîtresse d'un de tes semblables, c'est mon cadeau pour toi, tu pourras donner les ordres que tu veux, jamais je ne m'y opposerai, sauf si cela doit faire trop de mal à ta chose. », elle se pencha et embrassa délicatement et tendrement sa féline, « je serai sa maîtresse mais le moins souvent possible, mais elle devra suivre les règles de la vie à la maison comme toi bien entendu », conclut-elle en riant.

Les coups frappés au sol et les rideaux s'écartant était le signal que la cession commençait. Saphira s'était souvent demandée pourquoi cette cérémonie comme s'il s'agissait d'une pièce de théâtre, elle avait fini par conclure que les gens riches de ces lieux voulaient simplement faire paraître cela comme quelque chose de chic et non un vulgaire marché aux esclaves. Le temps sembla s'allonger, la vente devenait ennuyeuse, certes de très beaux spécimens avaient été présenté, aussi bien mâle que femelle, mais aucun n'avait éveillé sa curiosité, aucun n'avait eu ce petit quelque chose de plus qu'avait eu chacun de ses nekos.

La belle maîtresse commençait à croire que son cadeau allait être raté quand soudain quelque chose ou plutôt quelqu'un détourna son attention. Une féline semblait mener à mal sa propriétaire en attendant la vente. Saphira ne put s'empêcher de rire en voyant la belle retirer sa jupe et provoquer la femme qui semblait folle de rage. La belle russe étudia plus attentivement la belle neko quand elle grimpa sur l'estrade, la demoiselle était belle, gracieuse, pas la plus belle femelle de la soirée mais son corps était séduisant et son attitude plaisante. Elle jeta un regard à Ruby et constata avec plaisir que la féline semblait juger sa comparse avec attention.

Les choses s'emballèrent encore quand la neko dissipée sauta dans la foule. La belle russe ne pouvait s'empêcher de continuer à rire voyant les hommes et les femmes s'écarter comme si la peste tentait de les attraper. La surprise grandit un peu plus quand la féline se fraya un chemin jusqu'à elle avant de sauter au cou de Ruby et de l'enlacer. Était ce déjà un lien implicite qui unissait les deux félines ou simplement une tentative de réconfort qu'elle cherchait chez une autre neko. Derrière des gardes commencèrent à se rapprocher, grognant et brandissant des matraques électrique. Alors que le premier brandit son arme pour l'abattre vers les deux félines enlacées Saphira s'interposa calmement.


« Un instant, la belle féline aux seins de rêve est à moi », dit elle avec un regard à la fois provoquant et glacial, agitant la laisse de Ruby pour appuyer ses dire, « Si une seule égratignure lui est faite, vous allez devoir trouver une autre travail », voyant les grades encercler les trois femmes mais baisser leurs armes la russe sourit, « Bien, bien, mon trésor, que penses tu de cette demoiselle, elle semble t'avoir choisi, as tu envie de jouer avec elle ? », demanda la maîtresse d'une voix qui venait de retrouver son ton suave et érotique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Résidu de laboratoire (PV: Elmenster Saphira et Ruby )   Mer 07 Nov 2007, 00:29

Ce fut de la chaleure sur ses fesses qui réveilla Ruby, ce fut le soleil qui sonna le réveil, qui chauffa sa peau. Puis une fessée la fit fortement ronroner mais elle ne sambla vouloir ouvrir les yeux. Pour elle, de la part de Saphira ce n'était plus de la douleur mais de l'amour. Toujours les yeux fermés elle se laisser caresser, puis machinalement se retourna pour se retrouver sur le dos, ne réagissant encore pas à la tétée de la part de sa maitresse car une telle pratique était devenue une habitude. Mais c'est le baiser de sa maitresse qui lui fit ouvrir les yeux.

Maintenant elle la tétait avec des gestes d'experte, avec une grande force mais pas de douleur, et savait extraire son lait en grande quantité. La néko ne parlait pas mais après voir avalé son propre lait, c'est avec un grande sourire et des yeux amoureux qu'elle regardait sa maitresse. Tout semblait aller lentement et calmement. Quand la jeune se redressa Ruby bloti sa tête contre son bassin pour baiser son ventre pendant que cette dernière parlait.

"Bien sure maitresse... Comme toutes les autres nuits... Vous avez un vrai corps de déesse... Si cette année est passée vite c'est parce qu'elle à été délicieuse... Et puis il nous en reste encore beaucoup..."

Puis elle ria en entendant la note d'humour de sa maitresse, se rappelent de sa première soirée ou en sa compignanie elle put fesser une de ses rivales qui en suite était devenu quelques fois à son service. C'est cette même femme qu'elles avaient fessée la veille et qui arriva servir le petit déjeuner. Elle aurait pu regreter le départ du lit de sa maitresse, mais manger la première la faisait se sentir importante. Elle sursauta de bonheur quand elle entendit qu'elle aurait un cadeau d'anniversaire, ce qui la fit manger un peu plus vite. C'était le même petit déjeuner que d'habitude, essentiellement du fromage d'un gout doux et exquis, pour entretenir la saveur exptionnel de son lait et même temps sculpter le reste de la croissance de ses os. Après être à son tour descendue du lit, elle alla enlasser sa maitresse par dessus sa robe de chambre, pour la remercier du cadeau qu'elle allait lui offrir, avant d'aller s'habiller.

"Merci maitresse... Je ne pensait vraiment pas avoir un cadeau... Ma vie à vos côté en est un... Malgrés tout moi aussi j'en ai un pour vous... Je vais faire la cuisine ce soir... Je ne sais que ça n'a rien d'original puisque le j'ai déjà faite, mais le repas de ce soir va être très spécial. Tous les plats et la moindre chose que vous serez amenez à manger sera préparés avec mon lait... Oh ne soyez pas décue maitresse je ne viens pas de vous gachez la surprise... Car la vrai surprise sera le contenu de ce menu... Et après je me propose de nous organiser la soirée... Je ne sais pas encore quoi mais je l'improviserait directement après votre repas. Je vous conceil aussi de pas manger de trop à midi ni de grignoter cet après midi car le repas de ce soir sera assez copieux... Et déliceux je l'espère et j'en suis sure..."

Expliqua-t-elle assez tot, pour sa maitresse fasse fonctionner son imagination et profite au maximum de l'effet de surprise le soir. Ensuite elle ne mit pas longtemps à s'habiller avant de sortir de la maison, blotie contre sa maitresse, imaginant pendant le trajet ce qu'elle pourrait recevoir. Et ce fut le retour à la source qui lui apporta la réponse. Une neko? Non se disait-elle, peut être qu'après tout la maitresse voulait s'acheter une nouvelle neko avant de donner le cadeau à sa protégée. Main en fin de compte les prochaines paroles de la maitresse la détrompa.

"Une neko pour moi? Mais je ne suis pas faite pour dominer..."


Ruby ne semblait pas déçue du cadeau bien au contraire elle savait la valeur que cela avait, mais était juste perplexe. Une neko en posséder une autre ça cassait les conventions, mais après tout pourquoi pas.

"En revanche je me ferais un plaisir d'être gentille avec elle, et je ne pense pas que j'aurais à lui faire mal ça ne sera pas mon but... Mais je vous avoue que ça cera nouveau pour moi, mais c'est un cadeau qui me fait énormément plaisir."

Et c'est en fait avec un sourire franc qu'avec Saphira elle alla dans la salle des ventes aux enchères. Finalement offrire la même vie qu'elle avait à une autre neko c'est à dire une vie inondée de bonheur et de douceure cela plaisait beaucoup à la jeune chatte. Les premièrs neko ne l'inspiraient pas beaucoup, à chaque fois elle faisait signe à Saphira de son hésitation, lui indiquant aussi sa préférence pour les femelles, car le corps d'une femme était un plasair qu'elle avait pu plainement découvrir et aprécier en un an. La prochaine neko la faisait rire, elle ne voyait pas très bien son physique de la où elle était, mais son refut d'avoir des vêtements rendait la scène amusante. Ruby n'aurrait apparement pas trop de mal à la convaincre de se désabiller si c'était celle si qu'elle choisirait. Son regard montra ensuite de la peine quand elle la vit se faire malmener par une autre femme, et semblait bien vouloir la choisir pour qu'elle n'ai plus à subir un tel affront. Elle sursauta ensuite alors qu'elle n'eut pas de réflèxe pour ratraper la jeune, et faillit tomber, mais avec chance resta droit.

Elle la sentait trembler, et la caressait pour la réconforter. Leur corps enlacés elle remarqua que Masami était uniquement habillée d'une chemise, cela lui faciliterait la tache. Encerclée par les gardes, Ruby n'avait bizzarement pas beaucoup peur, car elle savait la colère qu'aurait Saphira. Et comme elle le savait ces mêmes gardes baissèrent rapidement leurs armes. Ainsi Ruby pu se raprocher de sa maitresse.

"Oui, vous venez de le dire... C'est elle qui ma choisir, son corps est très agréable... Mais vous avez aussi dis qu'il faut que je sois méritante pour pouvoir jouer avec elle."

Dit elle pour montrer son envie de l'avoir. Ainsi elle relacha très doucement l'étraite et posa ses mains sur les hanches de Masami. Elle la regardait dans les yeux, mais pas pour la défier, juste pour la rassurer pour lui indiquer qu'elle était la pour l'aider. Ainsi elle lui présenta sa tratégie pour gagner sa confience.

"Ma maitresse veux t'offrire à moi pour notre anniversaire de rencontre... Tu veux bien enlever ta chemise pour que je puisse voire ton corps qui m'a l'air ravissant? Si tu le fait je peux t'offrir tout de suite le meilleur lait que tu pouras boire dans ce monde... Le meilleur qui te fera oublier tout ceux que tu as déjà gouter..."

Demanda-t-elle d'une extrème douceur ne cherchant à la forcer à arriver à ses fins, mais plutot à la convaincre. Et puis elle n'eut pas mentir, tout le fromage qu'elle avait mangé au petit déjeuner allait vraiment donner un lait des plus délicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Résidu de laboratoire (PV: Elmenster Saphira et Ruby )   Mer 07 Nov 2007, 05:48

La vente aux enchère interminable, ses nerf avait lâché, se montrant d'abord en rendant la femme ridicule devant le publique en extase devant elle surtout quand du bas ils furent des formes très intimes, mais une vrais crise commença doucement à prendre le dessus, celle qui sont parfaitement aléatoire d'intensité, de raison comme de durée, la masses dégoulinante et sans âme de noir et blanc la rendant très anxieuse, elle avait vu son salut de loin, non pas parce qu'elle était une neko, mais parce qu'elle était dans une tenue d'une couleur qu'elle adore, un bordeaux chaleureux et des éclat de lumière l'attira particulièrement sur la neko, des paillettes qui l'avait fait venir comme le papillon viens sur une flamme sans pouvoir y resister...

Sautant dans la foule compacte qui recula comme si elle était un monstre, comme des fourmis effrayer quand on tape dans la fourmilière, et partit se jetait vers la chose qui semblait ne pas être effrayant, ralentissant un peu vers la fin pour pas y aller trop fort inconsciemment, mais rapidement tout de même, venant se blottir contre elle, se frottant à elle dans l'immédiat rien, mais quand elle revenue à peu prêt à elle...

Des garde prêt a frapper, elle fut suffisamment effrayer pour ne plus retenir ses instinct et se mit a ronronner pour se calmer, pour sentir quelques chose de bien en plus de la personne douce, un bruit faux et corrompue par la frayeur, ils s'approchaient, elle tenait de plus en plus fort la dame, ayant pas encore vu que c'était une neko, toujours plus prêt, elle aussi puis finalement.

La voix de la personne qui accompagner celle contre laquelle elle se blottissait, ses muscles tendu, la peau un peu pale, tremblotant, elle essaya d'écouter mais ne comprenant pas à cause du stresse, voyant finalement les gorille baisser leur armes, les bourreau retenait la sentence, elle ne comprenait pas pourquoi mais ce fut un poids de moins pour elle, elle respira fortement pour reprendre un souffle normal, puis après une grande respiration et expiration.

Elle comprit maintenant les mot, elle dit qu'elle l'avait choisie, dans un sens elle avait toute les deux raison et après un coup d'oeil au visage de la femme qui était un neko en fait, elle sembla captivé par son sourire, un peu hypnotisé mais ça c'était les résidu de sa crise, bien que ça voulait dire aussi qu'elle l'apprécier beaucoup tout de même, les laissant parler sans intervenir elles évoquaient une récompense pour la neko qui doit se mérité, sûrement un cadeaux, alors elle était offerte a cette personne qui semblait gentille et avait un sourire captivant ???

Elle avait sentit les caresse de la dame, de la gentil neko, elle lui pris doucement la main lui caressa avec sa joue en ronronant pendant que leurs peaux étaient en contactes, puis la lâcha et dit tout bas.


"Merci pour les caresses"

Elle tremblota un peu en sentant les mains de la gentille hybride de chat sur ses hanches, elle mit ses mains dessus comme pour les enlever puis la regarda dans les yeux, après un instant elle sembla en confiance et ne fit plus signe de les enlever mais les caressa doucement, montrant au passage qu'elle lui laisser inconsciemment le droit de la toucher sur des partit qui ne sont pas trop "sensible", mais ne semblait pas vouloir la laisser aller trop proche de ses zones érogène pour le moment.

Elle écouta la demande de la neko et commença à enlever un bouton, puis d'un coup se stoppa net et dit avec les yeux rond, comme un enfant a qui on offre une montagne de bonbon ou un homme une voiture de sport (XD)

"Du lait ?!"

La il y avait pas de doute elle avait touché la corde sensible, elle ne put empêcher ses oreilles de se dresser ainsi que sa queue, celle ci vers le haut et ondulant, le regard pétillant, lui promettre un lait délicieux, celle ci la prenant la déclaration au pied de la lettre elle resta un instant aux anges et avec un petit filet de bave.

Elle l'essuya avec sa manche, puis en repensant aux parole de la dame avec elle, elle se rappela à vive voix.


"Jouer ???"

Sans semblait être effrayer, elle réfléchissait bien aux paroles, puis avec un air amusé, commença à se déhancher doucement en défaisant un a un les bouton, gardant les deux bord encore bien contre elle pour ne pas completement reveler sa poitrine, une fois le dernier enlevé, elle se retourna laissant une belle vue au publique médusé, et fit glisser le vêtement doucement, dénudant d'abord ses épaules pendant que son corps tangué de manière aguicheuse en lui caressant le ventre avec sa queue, puis après avoir déboutonner les manches, elle fit encore descendre le vêtement sensuellement pour finir nue.

Elle se retourna doucement pour qu'elle admire peut à peut sa silhouette, puis était venue à nouveau se blottir contre elle avec un grands sourire d'enfant et en ronronnant délicatement.


"Maîtresse vous avez vue ??? Masami à été asses gentilles ??? Je mérite mon lait ???"

Elle avait un mélange du regard suppliant et irrésistible d'un chat et celui d'une petite fille, comme des étoiles dans son regard doux, après lui avoir fait remarquer subtilement qu'elle ne se laisserai pas toucher n'importe ou, avoir fait cette petite mise en scène semblait avoir était fait après un léger effort tout de même, une chose était sûr, si le lait était aussi bon qu'elle le prétendait, ça serait un monnaie d'échange des plus "rentable" sans pour autant aller trop loin pour quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résidu de laboratoire (PV: Elmenster Saphira et Ruby )   Aujourd'hui à 19:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Résidu de laboratoire (PV: Elmenster Saphira et Ruby )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05 - I need to talk ? Saphira
» Saphira Harper .:: Little Angel ::.
» Saphira M'angil
» Règles de laboratoire
» Laboratoire à parcours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤Neko Kainushi¤ :: Quartier Sud. :: L'animalerie.-
Sauter vers: