¤Neko Kainushi¤

Neko: Chat. Kainushi: Maître.
 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réveil, la Birmanie en cage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naachi
Invité



MessageSujet: Réveil, la Birmanie en cage.   Ven 02 Mar 2007, 14:59

Naachi ouvrit les yeux...Un puissant mal de crane commencait a l'envahir. Il était allonger sur un sol froid. Il vit des barreaux tout autour de lui. Il commenca a se relever, le mal de crane s'emplifiant.

*Aiie...Ma tete...*

Il observa autour de lui. Il y avait d'autres Nekos, et aussi d'autres animaux.

*Encore une...Animalerie?*

Il était encore tot le matin, il n'y avait quasiment personne. Enfin, personne devant les cages des Nekos. Un petit garcon s'arreta devant la cage de Naachi. La mere ne tarda pas a rejoindre son enfant, attrapant son avant bras pour le tirer autre part, mais l'enfant ne semblait pas vouloir partir...


"Maman, maman, achete moi ce Neko, s't'eu plait ! Il est grand !"

La mére regarda Naachi...Il s'approchait des barreaux, la main droite sur l'oeil, les doigts passés dans les cheveux. La mére sursauta, regarda son fils d'un regard noir.

"Non, mais regarde le ! Il as des taches de sang sur sa chemise...Vas savoir qui cette bete a t'elle plus tuer ! Et regarde comme il est maigre...Vient, on vas voir les hamsters !"

Le petit garcon acquiesa, mais regardait toujours Naachi, et sa mére également...Mais il été trés énervé...Il les scrutait de ses yeux jaunes. L'entente du mot bete...Ainsi, pour les gens, il n'était toujours qu'une béte? Effectivement, il avait peut etre des oreilles de chat et une queue de la meme couleur que ses cheveux, mais ce n'est pas un monstre...Il tapa sur les barreaux, et l'enfant partit en courant, quand il se souvint d'une parole que la mére avait dites :

Il as des taches de sang sur sa chemise...

Il regarda donc sa chemise, et releva doucement la tete, les yeux mouillés.Il se laissa tomber lourdement sur le sol de sa cage, la tete baissée...Il passa ses mains sur ses yeux, passant des doigts dans ses cheveux fins.

*Barta...Excuse moi, je ne pourrait plus jamais vivre libre...Je ne veut plus, non, plus jamais retourner dans un laboratoire...*


Il restait la, a genoux, sur le sol de sa cage, sans bouger, le visage sans expressions.


Dernière édition par le Ven 02 Mar 2007, 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Invité



MessageSujet: Re: Réveil, la Birmanie en cage.   Ven 02 Mar 2007, 15:22

Cendre avait traînée les pieds jusqu’à l’animalerie. Elle ne voulait pas de nouveau Neko, mais sous la pression de ses parents et de son médecin, elle avait cédée.... Pourquoi est-ce qu’ils voulaient lui faire subir sa? La simple présence d’un Neko allait lui rappeler Kaoru et surtout sa faiblesse. Elle soupira et entra dans la boutique.
Elle était vêtue étrangement comme à son habitude et le vendeur la dévisagea pendant de longues minutes avant de s’approcher d’elle.
Elle était habillée d’une très longue robe blanche aux dentelles bleues tels une comtesse à l’époque de Louis XIV. D’une petite cape sur les épaules et son habituel gant de dentelles blanches à sa main droite. Ses cheveux étaient remontés et quelques boucles lui tombaient sur le visage. Elle observa alors un instant les cages d’un regard vide avant de se tourner vers le vendeur et de lui lancer un: “Je fait que regarder“. Elle tourna alors un moment, observant ses pauvres bêtes enfermées dans ses petites cages froides et sombres.
Quand soudain, elle entendit quelques choses frapper sur des barreaux. Elle se tourna alors vers l’origine du sons avant de voir une mère et son enfant s’éloigner vers le rayon “Hamster”.
S’approchant, elle put voir le petit animal se laisser tomber sur le sole. Il pleurait, elle eut alors un pincement au coeur, se rappelant de l’expression de Kaoru lorsque...lorsque....
Elle avala puis s’agroupit devant la cage tout en faisant attention à sa robe.
Cendre l’observa alors un petit moment et voyant sa chemise couverte de sang, elle pencha légèrement la tête, interrogatrice. D’ou venait se sang?
Elle tourna les yeux vers le vendeur un peu méchamment, il aurait pu tout de même le changer et en prendre un peu soin! Au lieux de sa, il se contentait d’enfermer ses animaux dans ses cages sordides en faisant à peine attention à leurs présences. Cendre n’avait jamais comprit cela, elle qui avait toujours considérée les Neko comme des êtres égaux aux humains.
Elle remit doucement une mèches de ses cheveux derrière son oreille tout en continuant d’observer le jeune Neko. Elle était fascinée par la couleur de ses cheveux, ils étaient si long et presque étincelant....
Au bout de quelques minutes, elle se décida à prononcer quelques mots. Doucement, d’une voix clair et tendre.


“Bonjour....Est-ce que sa va?.....” fit-elle hésitante.

Attendant la réaction du Neko, elle s’agenouilla et posa ses mains sur sa robe. Maintenant assise sur ses chevilles, elle continuait d’observer Naachi d’un regard sans expression presque nostalgique.
Revenir en haut Aller en bas
Naachi
Invité



MessageSujet: Re: Réveil, la Birmanie en cage.   Ven 02 Mar 2007, 21:02

Il était toujours a genoux, quand il entendit des bruits de pas se diriger vers sa cage. Il sentit alors une présence, juste devant lui. Il tenut un barreau de sa main droite, avant meme que la personne ne lui réponde, il dit :

"Oui, je sait, je suis un Neko, un drole de croisement, une bizarrerie, erreur de la nature et tout le tralala...Si vous penser ca, tourner immédiatement les talons."

Sa voix se voulait triste, mais elle était en fait d'une tonation trés triste. Il entendit tout de meme la personne lui parler...C'était en fait une voix plutot douce, qui semblait vouloir plus l'aider que le battre.

“Bonjour....Est-ce que sa va?.....”

Il leva donc les yeux, avant de voir une femme accroupie, devant sa cage, en train de la regarder sans expression. Il la regarda, également sans expression, en tout cas, aucune visible, car au fond de lui, il éprouvait presque de la symphatie pour cette femme, la deuxieme personne a lui avoir vraiment adresser, en comptant Barta. Il passa ses yeux avec un revers de la manche, avant de répondre a la jeune femme

Bon...Bonjour, madame...Ca va, enfin, ca pourrait aller mieux...Mon style de vie varie pas trop, de cages en cages, aussi...J'espere aussi sortir d'ici au plus vite, ce n'est pas trop mon genre d'etre enfermé...Mais personne n'aime les Nekos, de toute facon...Alors je vait rester encore un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Invité



MessageSujet: Re: Réveil, la Birmanie en cage.   Ven 02 Mar 2007, 22:27

Cendre regarda surprit le petit Neko quand il prononça les premières paroles, elle serra légèrement sa robe entre ses doigts. Tout ses mots... Ils étaient si tristes et si douloureux.
Il leva ensuite les yeux vers elle. De magnifique yeux or qui lui donnait un regard incroyablement tranchant comme la lame d’une épée. Elle le regarda essuyer ses yeux, et elle pencha la tête d’un coté, un peu malheureuse de voir tant de tristesse chez le Neko.


Bon...Bonjour, madame...Ca va, enfin, ca pourrait aller mieux...Mon style de vie varie pas trop, de cages en cages, aussi...J'espère aussi sortir d'ici au plus vite, ce n'est pas trop mon genre d'etre enfermé...Mais personne n'aime les Nekos, de toute façon...Alors je vais rester encore un moment.

Cendre observait Naachi, le pauvre, il semblait si triste. C’est vrai que se n’était pas une vie de passer de cage en cage. Et il était si mignon....
Cendre baissa un instant la tête afin de réfléchir à se qu’elle allait faire. Elle savait pertinemment qu’elle aurait du mal à s’habituer à l’animal mais son coeur lui demandait de l’adopter.
Que faire alors? Ecouter son esprit ou son coeur? Elle resta quelques instant plongée dans de profonde réflexion, les yeux fixés sur sa main ganter. Puis elle les releva vers Naachi et sourit légèrement, un sourire doux et timide. N'ayant plus l'habitude d'afficher cette expression sur son visage depuis des années.


« Tu sais...J’aime bien les Neko mais j’ai quelques problèmes ses temps si... Alors si tu veux bien être patient avec moi.... Je veux bien t’adopter... et te sortir de là....»

Elle était hésitante car elle avait peur de faire une bêtise, de prendre à sa charge cet être et de n’être pas capable d’assumer ses responsabilités. Puis elle repensa aux paroles de son médecin, peut être est-ce vraiment la solution...
Elle espérait que Kaoru, de là ou il était, ne lui en veule pas de reprendre un Neko. Elle voulait essayer, essayer de s'en sortir et s'était certainement la dernière solution que lui proposais son médecin, les médicaments ne l'aidant plus et l'alcool la détruisant petit à petit.
Elle remit doucement une mèches de ses cheveux en places tout en ne quittant pas le Neko des yeux. Attendant patiemment sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Naachi
Invité



MessageSujet: Re: Réveil, la Birmanie en cage.   Ven 02 Mar 2007, 23:28

« Tu sais...J’aime bien les Nekos mais j’ai quelques problèmes ses temps si... Alors si tu veux bien être patient avec moi.... Je veux bien t’adopter... et te sortir de là....»

Ces mots butérent dans sa tete...Déja, cette jeune femme n'avait pas parler d'acheter, comme un vulgaire objet, mais bel et bien d'adopter...Et le mot sortir repassa, lui aussi, plusieurs fois dans la tete du garcon, mais il sentait malheureusement le vertige lui monter a la tete, suite aux trop pleins d'expériences. Il prit les barreaux dans ses mains, et serra de toute sa force. Le vertige passé, il avait toujours ses mains sur les barreaux, mais elles étaient maintenant détendues.

Je comprends que vous ayiez des problémes, un personne qui n'as pas de problémes, cela ne peut pas exister...D'ailleurs, j'en ai moi aussi eu quelques-uns...

Il détourna un instant son regard sur son vetement blanc, qui ne l'était plus vraiment a présent...Il avait des taches, des taches de sang, appartennant a la seul personne qui l'aimait vraiment...

Barta...

Dés qu'il apercut qu'il avait dit ce Prénom haut et fort le gena légérement, et retourna son regard vers la jeune femme, qui était toujours accroupie devant sa cage, et le vendeur dérriére, qui commencait a s'appatienter...

Dé...Désolé, excusez-moi, je...Je pensait tout haut. Pour ce qui en revient a votre propostion, je suis plus que patient (Dans le RP en tout cas, n'est ce pas? xD) et je serait honorer que vous m'adoptiez, et, par la meme occassion, me fassiez sortir d'ici.

Naachi, en fait, n'y croyait pas vraiment...Comme a son habitude, il gardait un visage sans expressions. Si cette femme a des problémes importants, il fallait mieux pour elle qu'elle n'adopte pas de Neko, surtout pas Naachi...Enfin, il était assez indépendant, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Invité



MessageSujet: Re: Réveil, la Birmanie en cage.   Sam 03 Mar 2007, 00:15

Cendre fut surprise lorsque le Neko s’agrippa aux barreaux, et en un reflex, elle rapprocha ses mains des siennes mais ne voulant pas l’effrayer elle s’arrêta avant de frôler sa chair. Elle ferma alors les poings le regardant très inquiète.
Elle remarqua ensuite que ses doigts se décrispèrent tout en restant accrochés aux barreaux froids. Elle continua de le fixer inquiète avant que celui-ci ne s’exclame.
Oui, il semblait lui aussi avoir des problèmes, des problèmes physiques et bien plus....
Elle en eut la preuve lorsque celui-ci baissa le regard sur ses vêtements et observa les tâches de sangs avant de prononcer le nom de quelqu’un. Sûrement une personne chère à ses yeux. Mais pourquoi avoir prononcé son nom en regardant le sang? Est-ce que?....
Elle fut parcourue d’un frisson en pensant qu’il s’agissait sûrement du sang de cet homme. Comment est-ce que cela peut être possible? Comment est-ce qu.....?
Cendre vit alors la mine gêné du Neko et finit par se dire que si il s’était passé quelques choses de grave, il finirai peut être par lui raconter.


Dé...Désolé, excusez-moi, je...Je pensait tout haut. Pour ce qui en revient a votre proposition, je suis plus que patient et je serait honorer que vous m'adoptiez, et, par la même occasion, me fassiez sortir d'ici.

A ses mots, elle fit un léger sourire, contente d’apprendre qu’il était d’accord pour qu’elle le prenne avec elle. Elle acquiesça alors de la tête en fermant les yeux.

« D’accord, je m’arrange avec le vendeur et je te fait sortir de ta cage. »

Elle se leva afin de se diriger vers l’homme au comptoir qui les fixait depuis un moment, impatient de savoir si il allait vendre aujourd’hui. Cendre lui demanda alors le prix du Neko, il n’était pas donner mais bon. Elle voulait le sortir de la et puis de tout manière elle ne manquait pas d’argent. Elle se décida alors à lui remplir un chèque qu’elle sorti d’un plie de sa robe faisant poche secrète. Après avoir réglé les formalités, elle pu venir ouvrir la cage à son nouveau compagnon. Elle s’agroupit alors légèrement et débloqua la serrure avant de se relever et d’ouvrir grand la porte montrant presque se geste comme une victoire contre l’enfermant et un espoir de liberté. Elle l’invita alors à sortir en lui tendant sa main gauche.
Même inconsciemment, elle ne pouvait pas lui tendre la droite, symbole encore trop grand de sa faiblesse.


« Au faite, je m’appelle Cendre et toi?..... » fit-elle un peu gêné.

Elle remarqua seulement après ouvert la cage qu’elle n’avait pas encore demandé son prénom au jeune Neko, essayant de se rattraper, elle fit un léger sourire timide.
Revenir en haut Aller en bas
Naachi
Invité



MessageSujet: Re: Réveil, la Birmanie en cage.   Sam 03 Mar 2007, 00:37

« D’accord, je m’arrange avec le vendeur et je te fait sortir de ta cage. »

"Merci beaucoup, madame..."

La jeune femme sortit alors son chéquier. Il remarqua donc qu'elle écrivait pas mal sur son chéquier...

*J'espere ne pas couter les yeux de la tete...Ca m'ettonerait assez, car vu comment je suis batit...Grand et maigre, les cheveux violets clairs et les yeux jaunes ! Qui voudrait ce Neko? A part cette femme...*

Il soupira avant de sursauter légérement a cause du bruit d'une porte...Une porte de cage rouillées, qui s'ouvrait.Il regarda droit devant lui, et remarqua une main tendue vers lui...C'était la jeune femme qui lui tendait sa main pour sortir. Il la prit, mais ne voulant pas faire un poids, il utilisa le plus possible le robustesse de ses jambes.


« Au faite, je m’appelle Cendre et toi?..... »

Il répondit a la jeune femme en sortant de sa cage, elle était vraiment gentille, elle...Il faisait la comparaison a cette dame qui c'était enfuie plus vite que l'éclair...

Moi, c'est Naachi...Onisuke Naachi...

Il baissa la tete et serra les poings...Quand il releva sa tete, un sourire naissait sur son visage, spécialement pour la personne qui as eu la gentilesse de le sortir de cet enfer...

"Mer...Merci beaucoup, sans vous, je ne sait pas encore combien de temps je serait rester...
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Invité



MessageSujet: Re: Réveil, la Birmanie en cage.   Sam 03 Mar 2007, 13:22

Moi, c'est Naachi...Onisuke Naachi...

Elle lui fit un petit sourire, s’était un très jolie nom. Elle le regarda alors baisser la tête et serrer les poings, elle eut peur un instant croyant que celui-ci se sentait à nouveau mal. Mais elle fut agréablement surprit en voyant son sourire.

Mer...Merci beaucoup, sans vous, je ne sais pas encore combien de temps je serait rester...

C’est vrai qu’il aurait pu rester très longtemps non parce qu’il n’était pas mignon comme Neko, au contraire, il était très beau. Mais se qui aurait certainement fait peur à un bon nombre de personne c’est le sang sur ses vêtements. C’est vrai que se n’ai pas rassurant mais cendre sentait qu’elle pouvait lui faire confiance, elle le sentait au fond d’elle même. Et puis comment une personne avec un tel regard pouvait être mauvaise? Cendre arrivait à sentir si quelqu’un était mauvais juste par le regard, s’était un sentiment fort, et Naachi avait un bon fond, elle le voyait au fond de ses yeux.

« On ne le saura jamais.... »

Elle lui rendit son sourire, un peu plus maladroit mais tout aussi sincère. Elle tourna alors un instant les yeux vers la porte puis se retourna vers Naachi.

« On va rentrer à mon appartement et à ton nouveau chez toi... Je crois que ta besoin de changer de vêtement et d’un bon bain aussi. »

Elle réfléchie quelques minutes.
Elle avait des vêtements trop grand mais est-ce qu’il lui irons? Les chemises, elle n’avait pas de gros doutes mais pour le pantalons.. Naachi était grand, elle se sentait d’ailleurs toute petite à coté de lui.
Comment faire? Elle avait encore les vêtements de Kaoru dans son armoire mais elle ne savait pas si elle supporterait de voir une autre personne que son ancien Neko les porter.
De plus, son appartement était pas bien grand, elle allait devoir s’organiser (Avec Kanji aussi, Woua.... Je vais galèrer... lol). Enfin bon, elle aura le temps de réfléchir à cela en rentrant.


“Tu me suis?....” fit-elle en penchant légèrement la tête sur le coté avec un petit sourire. “J’habite pas bien loin...”

A ses mots, elle se dirigea vers la porte afin de retourner avec son nouveau Neko chez elle.
Elle n’aurait pas penser en arrivant qu’elle partirai avec un compagnon et surtout, que sa lui ferai autant plaisir. Elle se retourna alors et attendit Naachi.
Revenir en haut Aller en bas
Naachi
Invité



MessageSujet: Re: Réveil, la Birmanie en cage.   Sam 03 Mar 2007, 20:18

« On va rentrer à mon appartement et à ton nouveau chez toi... Je crois que ta besoin de changer de vêtement et d’un bon bain aussi. Tu me suis?...J’habite pas bien loin...

Il regarda la jeune femme, et acquiesca d'un signe de tete. Il s'avanca donc vers la porte. Il avait l'impression de marcher vers la liberté. Il s'arreta juste avant de sortir, au seuil de la porte. Il regarda dérriére lui, de nombreux Nekos étaient encore enfermés...Ce qui l'attrista, et lui fit pousser un soupire.Il regarda droit devant lui, la porte était toujours ouverte...Les gens qui regardait le Neko au seuil de la porte pressait le pas, les yeux écarquillés. En effet, le Neko ne rassurrait guére, avec ses taches de sang...Il sortit donc, suivit de Cendre.

D'accord, je vous suit. Et pour les vetements, je ne voudrait pas vous gener a cause de ca, je peux garder ses vetements...M'enfin, ils ont peut etre besoin d'un peu de nettoyage...

Il se mit alors a suivre sa maitresse jusqu'a son nouveau foyer, esperant ne pas devoir se balader en laisse et dans une cage !

(>>>>Appart' de Cendre<<<<)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réveil, la Birmanie en cage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réveil, la Birmanie en cage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BELGIQUE (La Louvière): cage 14 croisée (griffon) épagneul
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Birmanie, Cuba même combat !
» Birmanie: Ca continue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤Neko Kainushi¤ :: Quartier Sud. :: L'animalerie.-
Sauter vers: