¤Neko Kainushi¤

Neko: Chat. Kainushi: Maître.
 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une école pour neko ? Rêve ou réalité ! ( 1 Libre )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saito
*Démon de la nuit*
*Démon de la nuit*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 29
Maître de : Luna Draven, Otsune, Shinobu, Aine Onna
Sort avec : Sortir ? Je suis tout le temps dehors...
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Métier:
Orientation sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Une école pour neko ? Rêve ou réalité ! ( 1 Libre )   Dim 04 Nov 2007, 16:10

Saito déjà habiller descendit à la cuisine et prit le journal qui se trouvait sur la table, s’en doute l’une de ses nekos qui l’avait laisser traîner. La maison était calme ce qui n’était pas plus mal, il pouvait lire son journal tranquillement en buvant son café matinal, qu’il ne garda pas très longtemps en bouche. Il venait de voir quelque chose dans le journal qu’il lui obligea à cracher son café, une école pour neko ?!

Il se secoua la tête et but encore quelque gorger de café, il avait du rêve ou bien quelque chose n’était pas bien passer il devait forcement se tromper une école pour neko ce n’était pas possible. Il relut attentivement l’article et se rendit compte avec horreur que cette école existait bien, il n’y croyais pas une tel chose ne devait pas être possible de plus que pouvait on bien apprendre d’utile au neko. Puis un sourire malsain se dessina sur ses lèvres, et si dans cette école il apprenait les bonne manière aux nekos, tel que la soumission, l’obéissance cela pourrait lui être utile pour certaine de ses nekos.

Il se leva de sa chaise laissant le journal sur la table et parti vers l’entrer pour y prendre sa veste, l’une de ses nekos fut étonner il dit juste qu’il partait faire un tour laissant les neko enfermer dans cette prison. L’école se trouvait dans le quartier riche il allait mettre une bonne heure pour l’attendre, mais il était patient et voulait la voir, il était assez exciter se demandant quel genre d’éducation il donnait à cette école de neko, il n’aimait pas vraiment prendre des transport en commun mais il n’avait pas vraiment le choix faire tout se chemin à bien prendre bien trop de temps.

Le temps passait et il n’avait pas l’impression d’avancer très vite, mais il faut aussi dur que le quartier riche est le dernier par le quel passe les transports en commun aller savoir pourquoi. Il se faisait tellement chier qu’il prit la place de deux personnes pour y poser ses pieds et regarda l’extérieur, le temps semblait passer plus vite ainsi, même si de temps en temps quelque personne rallait pour avoir la place, qu’il ne céda bien sur pas. Après il ne sait combien de temps il arriva enfin à destination, il sorti de se foutu transport en commun et se dirigea vers l’école de neko et pour tout dire elle était placer par chance juste à coter de l’arrête.

Le bâtiment était assez grand et avait l’air spacieux, mais cela l’importait peu il se dirigea vers l’entrer et y rentra. La décoration intérieur laissait vraiment à désirer cette décoration n’était vraiment pas au goût de Saito, mais dans son genre elle ne devait as être trop mal. A peine fut il entrer que quelqu’un vint l’Accueillir.


« Bonjour Monsieur, puis je vous aidez ? »

« J’aurais en effet quelques questions… »

Saito ne remarqua pas que quelqu’un d’autre était entrer dans l’école, et que cette personne l’écoutait poser ses questions.

« Je tacherais d’y répondre de mon mieux. »

« Apprenez vous aux nekos à être bien obéissante. »

« Oui, nous avons un court prévu pour parfaire leur éducation. »

« Et si elle résiste ou refuse que faite vous ? »

« Cela dépend la demande, mais pour vous je dirais à la cave. »

« Oh, parfait. Et leur apprenez vous aussi à être soumise, car mes nekos sont du genre rebelle. »

« Oh, dans ce que prenez le forfait neko rebelle, nous ferons de vos nekos de vrai petit chaton docile et qui ferons tout ce que vous voulez. »

« Oh, intéressant Je pense que je vais repasser bientôt. »

Saito avait fini ses questions l’endroit lui semblait d’un coup plus agréable et intéressant il se tourna pour enfin quitter les lieux quand il vit une personne devant lui qui semblait avoir tout entendu.


Dernière édition par le Lun 05 Nov 2007, 00:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une école pour neko ? Rêve ou réalité ! ( 1 Libre )   Lun 05 Nov 2007, 00:47


Marchant dans la rue, Nevaeh n'éprouvait nullement le besoin de cacher ses oreilles ou sa queue. Dans ce quartier de riche, tout pourrait être très rapide. Les riches ont tendance à se balancer entre eux pour leur propre profit. Les riches...ou plutôt les humains en générale. Bien qu'étant avare, les riches excellent dans ce domaine. Ainsi Nevaeh savait pertinemment que si un de ces imbéciles heureux la remarquait dans la rue, il se précipiterait pour demander à ce qu'on l'enferme. A croire que la présence de cette Neko toute seule leur faisait peur...

La tête haute elle se dirigea vers l'école des Nekos. Ca faisait un petit moment qu'elle avait pris conscience de ce lieu mais elle restait encore réticente quand à y aller. Qui sait ce que le mot 'école' pouvait bien signifier sur Assiah. Pour en avoir le cœur net - et vérifier que la définition du mot n'avait pas changée-, la féline s'était mise en tête d'aller voir elle même ce qui l'en était. Si ce n'était pas ce à quoi elle pensait, on lui sauterait dessus. Dans le cas contraire, elle pourrait entrer et poser ses questions -bien qu'il n'y en aurait qu'une-.

La petite Neko n'eut pas de peine à trouver la fameuse école. D'un bref coup d'œil elle ne remarqua aucune présence de garde. Elle en avait tellement vu qu'elle s'apprêtait à toutes les situations. C'est fou comme la vie d'une Neko ne se pliant pas à la politique d'Assiah pouvait rapidement devenir dangereuse. D'un pas prudent elle s'avança constatant qu'il y avait des grilles.


"Autant enfermer l'école dans une cage géante et nous prendre pour des pigeons." se dit-elle à elle même.

Elle haïssait réellement la façon dont les êtres de son espèce étaient traités. Si les humains voulaient des esclaves, qu'ils prennent des machines. S'ils voulaient des animaux de compagnies, qu'ils s'achètent un chien ou un chat! Après tout personne ne réduit en esclavage un sourd parce qu'il est sourd. Pourtant les humains pourraient en profiter étant donner qu'un sourd n'entend rien. Ou bien les muets, ça reviendrait au même, eux ne pourraient pas se plaindre. Il suffirait simplement qu'ils soient analphabètes et voila le travail!

Se ressaisissant, Nevaeh entra dans la demeure. A l'intérieur, dans ce qu'elle présuma être l'Accueil, la féline constata que quelqu'un l'avait déjà devancé. N'étant pas de nature impatiente, elle attendit son tour en silence. Le silence n'était pas spécialement présent pour ne pas déranger les deux humains, mais plutôt pour permettre à Nevaeh d'entendre leur discussion. Elle fit semblant d'observer le décor pour éviter de paraître trop suspecte.

Elle fut d'ailleurs choquée intérieurement des réponses que prodiguait la personne surement chargé de l'accueil. L'humain qui posait les questions n'était pas mal non plus dans son genre. Les yeux Topazes de la féline prirent une tinte plus foncé une fois l'interrogatoire fini. Elle attendit encore que l'humain se dirige vers la porte pour ressortir. Lorsqu'il fut à sa hauteur, Nevaeh ne put se retenir de lui dire quelques mots.


"Le centre de dressage c'est de l'autre côté. Mais vous voulez peut être que je vous donne la main pour traverser la rue? Si vous avez peur de vous faire écraser..."
Revenir en haut Aller en bas
Saito
*Démon de la nuit*
*Démon de la nuit*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 29
Maître de : Luna Draven, Otsune, Shinobu, Aine Onna
Sort avec : Sortir ? Je suis tout le temps dehors...
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Métier:
Orientation sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Une école pour neko ? Rêve ou réalité ! ( 1 Libre )   Mer 07 Nov 2007, 00:12

Saito avait recueillit assez d’information sur l’endroit, il semblait y avoir ici un bon potentiel dans l’éducation des nekos. Une éducation qui pourrait être très intéressante pour certaine de ses nekos débile et peu obéissante, pour la soumission il s’en occuperait lui-même comme si il accepterait qu’un autre humain porte ces mains sur SES nekos. Surtout qu’il se méfiait de se que serait capable de faire ces humains avec ses belle nekos, rien qu’une tel idée le fit frissonner.

Il se tourna et commença à se diriger vers la sortie tout en y réfléchissant et repensant, c’est vrai que c’était pas mal comme endroit mais il devrait voir si il pouvait surveillé ses nekos durant les première journée, car il ne faisait pas vraiment confiance à de tel endroit surtout avec les nekos qu’il avait. Il vit une personne sur le côté s’en vraiment y prendre attention, sûrement quelqu’un qui attendant la patiemment pour aussi poser des questions. Enfin c’est-ce qu’il cru jusqu’à ce qu’elle lui adresse la paroles.


"Le centre de dressage c'est de l'autre côté. Mais vous voulez peut être que je vous donne la main pour traverser la rue? Si vous avez peur de vous faire écraser..."

Saito s’arrêta net tout en fermant les yeux ,il sourit, il les rouvrit doucement en tournant la tête vers la personne qui venait de parler, il espérait pour cette personne soit une neko comme cela il pourrait la frapper directement. Enfin il aurait peu jusqu’à se qu’il croise durant la rotation de sa tête une affiche il qu’il connaissait bien, celle de la protection des droit des nekos il pourrait même pas la frapper si c’était un neko. Il soupira quand il vu belle et bien une neko devant lui, le poing serrer il voulait le lui envoyer droit dans la face qu’elle sache à qui elle avait à faire, et que ce genre des phrases elle pouvait gentiment les ravaler.

Il la regardait de ses grand air et de haut, comment une neko comme elle osait prononcer de tel paroles contre un humain. Ou bien elle était folle et ne comprenait pas ce qu’elle venait de faire, ou elle l’avait chercher délibérément mais dans ce cas elle devait être encore plus conne. Il avait ses yeux droit dans ceux de la neko, il n’avait comme arme ici que les paroles même si cela serais sûrement une partie de ping pong, il que lui et la neko allait sûrement enchaîner les jeux de mots, il ne perdrait jamais face à une tel neko à moins que….


« Oh et tu en fais la pub pour montrer à quel points ils sont l’air compétant, en servant de démonstration mal foutu et complètement rater . »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une école pour neko ? Rêve ou réalité ! ( 1 Libre )   Sam 10 Nov 2007, 13:04


Nevaeh avait eut un excès de colère. La scène de l'interrogatoire n'était pour elle qu'une preuve de plus que l'humanité avait disparu chez la majorité des habitants de l'île. D'ailleurs elle ne se souvint pas avoir rencontré quelqu'un qui faisait exception à cette règle. Mais d'un autre côté elle ne connaissait pas tous les humains qui vivaient ici. En tout cas ces deux hommes n'y échappaient pas eux.

Dorénavant, il lui fallait quitter les lieux. Elle était arrivée une lueur d'espoir au fond des yeux, et une fois de plus ce fut détruit par les humains. Poser sa question ne servait plus à rien, la réponse était trop évidente suite à cet échange entre les deux hommes. Elle était une nouvelle fois découragée. Mais le découragement s'était très rapidement transformé en haine. Une haine allant jusqu'à la rage qu'elle se devait de canaliser. Ce n'est pas en frappant tous ceux qu'elle jugeait idiot que la politique d'Assiah évoluerait!

Quoiqu'il en soit, la féline ne lâcha pas des yeux l'idiot qui sortait. Ou plutôt, qui aurait dû quitter l'école. Nevaeh pensait lui emboiter le pas. A la place, il s'arrêta. La féline le dévisagea. Il n'avait rien de vraiment extraordinaire en lui même. Il atteignait presque la banalité si elle le comparait aux ivres ou 'dur à cuir' qu'elle croisait de temps à autre au détour d'une ruelle en pleine nuit. Mais tout de suite elle l'avait casé chez les 'racistes'. Rien que le fait de différencier "Neko" de "Humain" lui déplaisait. Mais de là à se prendre pour un être supérieur! Elle les ferait redescendre sur terre ces illuminés.

C'est ainsi qu'un sourire se dessina sur les lèvres de Nevaeh. Non pas un sourire joyeux que l'on donne lors de fête ou en remerciement, mais un sourire qui évoquait une certaine satisfaction. Elle avait en face d'elle un joueur. Autant en profiter un peu, ça lui changeait des injures que les hommes lançaient habituellement en guise de réponse.


"J'opterai plus pour être une belle démonstration de l'incompétence des maîtres dans le dressage de leurs Nekos. Si vous saviez vous y prendre, le Centre serait déjà fermé. Ou mieux, il n'aurait jamais ouvert!"

Sur ces quelques mots, Nevaeh fit face à la sortie. Elle n'allait pas perdre du temps avec lui, d'autant que les lieux étaient encore moins sûrs maintenant qu'elle savait que l'école n'avait pas vraiment une fonction "d'école. Juste devant la porte, la féline tourna la tête vers l'humain.

"Ce deuxième lieu est une preuve accablante de votre incapacité à savoir vous faire obéir des Nekos. Et d'après les questions que vous avez posées, vous êtes bien médiocre en ce qui concerne le dressage."

Nevaeh ouvrit la porte et sortie de l'établissement. La porte se referma derrière elle. La féline regarda de chaque côté. Celui qui avait accueillit l'humain pouvait très bien avoir signalé sa présence. D'un pas prudent elle s'approcha de la grille encore ouverte.

"Ils prétendent être supérieurs alors qu'ils ne sont même pas foutu d'avoir un peu d'autorité sur nous." soupira t'elle.

Sans se retourner pour voir cette affreuse école qui n'en était pas une à ses yeux, la féline passa la grille et s'en alla comme elle était venue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une école pour neko ? Rêve ou réalité ! ( 1 Libre )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une école pour neko ? Rêve ou réalité ! ( 1 Libre )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une école pour apprendre la politesse...
» Quelle école pour quelle société ?
» 04.06/27.L. Cas d'école pour ex-terroristes
» [Manoir Carter] Partant pour une petite frayeur le jour d'Halloween ? [LIBRE]
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤Neko Kainushi¤ :: Quartier Nord. :: École pour Neko.-
Sauter vers: